DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réunion de la Commission européenne en Slovénie


Le bureau de Bruxelles

Réunion de la Commission européenne en Slovénie

Le château de Brdo, l’une des anciennes résidences de Tito. C’est ici que doivent être accueillis ce mardi tous les membres de la Commission européenne sauf le président grippé pour leur traditionnelle réunion avec la nouvelle présidence de l’Union. La Slovénie a pris le relais du Portugal début janvier. Une première. Aucun des anciens pays communistes ayant adhéré en 2004 n’avait encore assumé la présidence tournante.

Pour le premier ministre Janez Jansa, un défi majeur. L’une des priorités de cet ex-République yougoslave sera le Kosovo. Alors que la province serbe s’apprête à déclarer son indépendance, Ljubljana espère mettre d’accord les Vingt-sept sur la ligne à adopter. Une majorité d’Etats-membres sont prêts à reconnaître l’indépendance, mais certains y sont farouchement opposés.

La Slovénie espère aussi servir de pont entre l’Union et les Balkans et accélérer le rapprochement avec ces pays. Elle encouragera par ailleurs une ratification rapide du Traité de Lisbonne dans chacun des pays européens, un seul rejet suffisant à faire dérailler le traité.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Serbes du Kosovo et Russes se serrent les coudes dans la crise