DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

2008 : Année de l'action et du glamour

Vous lisez:

2008 : Année de l'action et du glamour

Taille du texte Aa Aa

Devant la presse, Nicolas Sarkozy a fixé ses objectifs et ceux de son gouvernement pour 2008.

Un Président francais philosophe sur le concept de politique de civilisation. Engagé sur les questions d’environnement, d’enseignement ou de santé.

Certes plus évasif sur le pouvoir d’achat mais très déterminé sur les questions économiques…

Journaliste : “Soutaitez vous que 2008 soit l’année de la fin réelle des 35h ?”

Nicolas Sarkozy : “Pour dire les choses comme je les pense….. oui !!!”

Durant cette conférence de presse, Nicolas Sarkozy a également souligné le role de la France en Europe et dans le monde.

Le Président Francais joue à fond la carte de la rupture et de l’ouverture. “Ce que veut faire la diplomatie française, explique-t-il, c’est une diplomatie de la réconciliation. La France veut parler avec tout le monde. Bien sûr qu’il faut soutenir le gouvernement de monsieur Bouteflika, parce que personne ne veut d’un gouvernement Taliban en Algérie… Bien sûr qu’il faut aider monsieur Moubarak, en Egypte, un pays de 76 millions d’habitants… parce qu’est-ce qu’on veut là-bas ? Les frères Musulmans ? … Mais bien sûr qu’il faut accompagner la Libye sur le chemin de la respectabilité et je ne regrette pas d’avoir essayé avec la Syrie… “

Mais lors de cette conférence de presse il a aussi été question d’un sujet plus personnel.

A la question “allez-vous épouser Carla Bruni”, Nicolas Sarkozy répond : “Vous l’avez compris, c’est du sérieux…. et ce n’est pas le JDD qui fixera la date… Il y a de fortes chances que vous l’appreniez quand ce sera déjà fait…”

Réponse à demi-mot du Président Francais qui a renvoyé la balle dans le camp de la presse nullement obligée, selon lui, de médiatiser la vie privée d’un homme public.

C’est toute la question…