DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Statu Quo en Italie dans la crise des déchets.

Vous lisez:

Statu Quo en Italie dans la crise des déchets.

Taille du texte Aa Aa

Les manifestants qui bloquent depuis plusieurs jours l’accès à la décharge de l’ouest de Naples sont toujours sur site. Cette nuit ils se sont de nouveau opposés aux forces de l’ordre. Deux bus ont été brûlés et les journalistes présents sur place ont été molestés, et leurs cassettes confisquées par les manifestants.

Romano Prodi et son gouvernement ont promis d’annoncer aujourd’hui des mesures “radicales” pour lutter contre cette crise. Une crise qui a débuté la semaine dernière lorsque Rome a décidé de rouvrir la décharge de Pianura fermée depuis 1994. En effet, à Naples, le réseau existant de décharges est saturé. L’incinérateur qui devait être inauguré fin 2007 n’est toujours pas opérationnel.

Il faut dire que le marché des ordures est particulièrement juteux, et pour ne rien arranger, c’est la Mafia qui gère à sa façon la gestion des déchets. Un système clandestin qui ignore les normes environnementales et sanitaires. En attendant les solutions du gouvernement, plus de 110.000 tonnes de déchets sont toujours en attente d‘être collectées dans les rues.