DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une partie de l'Afrique toujours hostile aux accords de partenariat économique

Vous lisez:

Une partie de l'Afrique toujours hostile aux accords de partenariat économique

Taille du texte Aa Aa

Le Sénégal est en croisade contre les fameux accords de partenariat économique que l’Europe veut imposer aux Pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Quelque 2.000 personnes sont descendues dans les rues de Dakar à l’appel du président lui-même. Parmi elles, des élus du Parlement comme Khadiem Tabet :

“Le président Abdoulaye Wade nous a demandé de manifester pour signaler notre refus de signer l’APE, qui ne nous favorise pas. C’est pourquoi nous avons organisé cette manifestation historique, qui symbolise notre désaccord.”

Les accords de partenariat économique qui visent le libre-échange doivent remplacer le régime commercial préférentiel accordé par les Européens à leurs anciennes colonies. Une exigence de l’Organisation mondiale du commerce, qui avait fixé comme date-butoir le 31 décembre dernier. Or le Sénégal n’est pas le seul à refuser de signer le nouvel accord. Beaucoup font de la résistance y voyant un sabordage économique. En ouvrant totalement leurs marchés aux produits européens, ils risqueraient un raz-de-marée et perdraient des millions d’euros de droits de douane sur les importations. Pour Dakar, même si l’Europe promet des compensations, la transition doit se faire plus en douceur.