DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Début des négociations Air France/KLM - Alitalia

Vous lisez:

Début des négociations Air France/KLM - Alitalia

Taille du texte Aa Aa

Premier tour de piste pour la compagnie aérienne Air Fance/KLM, l’italienne Alitalia : les séances de travail sur les négociations de reprise de la compagnie aérienne italienne ont pris la forme d’une rencontre mercredi à Rome entre le président d’Air France/KLM : Jean-Cyril Spinetta, Maurizio Prato, l’administrateur d’Alitalia et le ministre italien des finances Tommaso Padoa Schioppa. A l’issue de ces négociations qui peuvent durer huit semaines, Air France/KLM devra formuler son offre de rachat.

Il semble qu’on s’oriente vers la répartition suivante du futur capital si les négociations aboutissent : l’Etat français aurait la même participation dans la holding Air France/KLM/Alitalia qu’actuellement dans Air France/KLM : 17,8%, l’Etat italien 3%, les salariés détiendraient 11,5% et plus de 67% des actions se trouveraient dans le public.
Romano Prodi, le chef du gouvernement italien qui a choisi Air France/KLM comme interlocuteur final, doit maintenant assumer ce choix face à la grogne des élus lombards et celle des syndicats de la compagnie italienne.

L’action Air France/KLM était chahutée mercredi en bourse après des rumeurs circulant dans la presse italienne selon lesquelles Air One : candidat malheureux à la reprise d’Alitalia ferait entrer l’allemande Lufthansa dans le dossier, ce qui lui permettrait de présenter désormais une offre de reprise supérieure financièrement à celle d’Air France/KLM. Lufthansa a démenti dans la journée.