DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite historique pour le président américain au Proche-Orient

Vous lisez:

Visite historique pour le président américain au Proche-Orient

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois depuis qu’il est le chef de la Maison Blanche, George Bush a entamé une tournée de trois jours en Israël puis en Cisjordanie. Son but, permettre d’aboutir à un règlement d’ici la fin de son mandat dans un an. Reçu en grandes pompes par les dirigeants israéliens, George Bush s’est voulu optimiste, parlant de “nouvelle chance pour la paix”.

Pourtant depuis la conférence d’Annapolis, les pourparlers entre les négociateurs peinent à entrer dans le vif du sujet, et les obstacles demeurent nombreux. Dans une conférence de presse, le Premier ministre Ehud Olmert a évoqué l’un d’entre eux: “Gaza doit faire partie de l’ensemble, et tant que Gaza générera le terrorisme, il sera difficile d’aboutir à une entente pacifique entre nous et les palestiniens…”

George Bush a appelé à la bonne volonté et aux efforts conjoints : “l’Amérique ne peut dicter les termes d’un futur état. Le seul moyen d’avoir une paix durable, le seul moyen d’obtenir un accord qui signifie quelque chose, c’est que les deux parties se réunissent et fassent ces choix difficiles, mais nous allons les aider, nous voulons les aider”.

Même si le coeur ce mercredi était à la fête, les attentes de part et d’autres sont énormes. Pour les palestiniens que Bush doit voir ce jeudi, le gel des colonisations est une condition indispensable à toute discussion…