DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'espoir renaît concernant une libération de Clara Rojas et Consuelo Gonzalez

Vous lisez:

L'espoir renaît concernant une libération de Clara Rojas et Consuelo Gonzalez

Taille du texte Aa Aa

Clara Rojas et Consuelo Gonzalez, otages des Forces armées révolutionnaires armées (FARC), pourraient être libérées dans les prochaines heures. Après un premier échec fin décembre, la guérilla colombienne a cette fois donné les coordonnées de l’endroit où aller les récupérer, d’après Hugo Chavez.

Le président vénézuélien indique qu’il a “bon espoir qu’aux premières heures du jour ce matin, les hélicoptères vénézuéliens avec à bord, des membres de la croix rouge, partiront de Colombie vers Guaviare pour récupérer ces deux compatriotes colombiennes et enfin les libérer.”

Hugo Chavez avait déjà fait preuve d’optimisme lors de la dernière mission très médiatisée qui avait échoué à libérer Clara Rojas, ancienne collaboratrice d’Ingrid Betancourt, et la parlementaire colombienne Consuelo Gonzalez. Mais cette fois, l’opération est à un stade plus avancé, les rebelles ayant indiqué un lieu précis où venir les chercher dans un département du sud-est du pays.

Autre signe positif: cette nouvelle mission a été aussitôt approuvée par le gouvernement colombien. Le Comité international de la croix rouge, coordinateur de l’opération, s’est dit prêt à y participer dans les plus brefs délais, rappelant malgré tout que cela dépend notamment de questions de logistique et de la météo.

La mission n’est pas non plus à l’abri d’un nouveau volte-face des FARC. Fin décembre, la guérilla avait expliqué avoir renoncé à la libération des otages en raison d’opérations de l’armée colombienne dans la région où elle devait avoir lieu.