DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La question du Kosovo divise les Serbes

Vous lisez:

La question du Kosovo divise les Serbes

Taille du texte Aa Aa

La très probable indépendance de la région secoue la coalition gouvernementale. Les deux principales formations ont des points de vue divergents sur la question. Le parti du président Boris Tadic estime qu’il ne faut pas geler les relations avec l’Union européenne si celle-ci envoie une mission au Kosovo.

Le Premier ministre envisage en revanche de s’opposer à la signature de l’accord de stabilisation et d’association avec l’Union. Bruxelles a beau promettre à Belgrade d’accélérer son processus d’adhésion. Le chef du gouvernement Vojislav Kostunica refuse s’il faut en contrepartie perdre le Kosovo.

Si les principaux partis du gouvernement ne trouvent pas un terrain d’entente, la coalition pourrait bien éclater en provoquant des législatives anticipées.