DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rencontre entre Pologne et République Tchèque autour du bouclier anti missile américain.

Vous lisez:

Rencontre entre Pologne et République Tchèque autour du bouclier anti missile américain.

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a rencontré son homologue tchèque Mirek Topolanek. But de la réunion : adopter une position commune concernant les négociations avec les Etats-Unis sur cet épineux dossier.

Washington veut installer un système de défense dans les deux pays. Une batterie de missiles intercepteurs de type patriot en Pologne, et une station radar dans la région de Prague. Les Etats-Unis veulent ainsi éviter les attaques des pays figurant sur la fameuse liste de l’axe du mal, notamment la Corée du Nord et bien sûr l’Iran.

Les habitants des régions concernées, en Pologne et en République Tchèque, sont opposés depuis le début au projet. Ils manifestent régulièrement depuis un an, craignant pour leur sécurité en cas de conflit armé éventuel entre les USA et l’Iran.

La présence d’ogives tout près de leurs frontières dérange aussi fortement les autorités russes, qui ne se gène pas pour le faire savoir dès qu’elles en ont l’occasion.

Dans cette optique, le président Poutine a nommé Dmitry Ragozin comme nouvel ambassadeur à l’OTAN, un politicien connu pour son patriotisme et ses prises de positions anti occidentales.