DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le soulagement des otages des FARC libérées

Vous lisez:

Le soulagement des otages des FARC libérées

Taille du texte Aa Aa

Deux otages des FARC ont retrouvé leur famille sur le tarmac d’un aéroport vénézuélien, près de Caracas, ce jeudi. Capturée en septembre 2001 l’ex-parlementaire Consuelo Gonzalez a retrouvé ses deux filles et fait la connaissance de sa petite-fille de 2 ans. Clara Rojas est, elle, tombée dans les bras de sa mère qu’elle n’avait pas vu depuis près de 6 ans. Collaboratrice d’Ingrid Betancourt elle avoue avoir été séparée de la franco-colombienne dont elle est sans nouvelles depuis trois ans.

Avant de retrouver leurs proches les otages ont transité par Santo Domingo, dans l’ouest du Vénézuela. Quelques heures plus tôt la guérilla marxiste les avait relâché dans la jungle colombienne.

C’est une mission conjointe de Bogotá et Caracas qui a mené à bien cette mission de libération, sous l‘égide du Comité international de la Croix-Rouge. Une mission reportée en décembre. Les FARC avaient alors promis de libérer un troisième otage, Emmanuel (le fils de 3 ans de Clara Rojas né en captivité d’une relation avec un guerillero). Promesse que la guérilla marxiste ne pouvait tenir puisqu’elle avait remis l’enfant à une famille d’accueil dès 2005.

Quoi qu’il en soit cette libération redonne de l’espoir aux proches de centaines d’otages toujours retenus par les FARC.