DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thème de campagne en Espagne, l'économie

Vous lisez:

Thème de campagne en Espagne, l'économie

Taille du texte Aa Aa

A l’horizon des législatives du 9 mars prochain, les ténors de la politique espagnole entrent en scène, avec comme thème du jour, l‘économie. Le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero a vanté le bilan de son gouvernement, jusqu’alors quasiment irréprochable, même si les mauvais chiffres récents de l’inflation sont venus le ternir : “L‘économie fonctionne. Et nous avons très bien géré les comptes publics. Nous allons clôturer 2007 avec un bénéfice du PIB supérieur à 2%.” S’il est réélu pour 4 ans, Zapatero promet entre autres d’augmenter le salaire minimum à 800 euros, contre 600 euros actuellement.

A droite, on se place également sur le terrain économique. le chef de file de l’opposition, Mariano Rajoy, a fait des propositions, il veut exonérer d’impôts les 7 millions de contribuables qui gagnent moins de 16 000 euros par an, et pense aussi aux femmes qui travaillent : “ On va proposer une réduction supplémentaire de l’impôt sur le revenu qui pourrait atteindre jusqu‘à 1000 euros par an et qui sera applicable a plus de 3 millions de femmes.”

Si l’Espagne est lasse du clivage droite-gauche, un troisième parti Union Progrès et Démocratie, lancé par des intellectuels, pourrait bien jouer les troubles-fêtes dans les prochaines législatives de mars.