DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles versus Microsoft : le feuilleton n'est peut-être pas terminé

Vous lisez:

Bruxelles versus Microsoft : le feuilleton n'est peut-être pas terminé

Taille du texte Aa Aa

Microsoft est de nouveau dans le collimateur de Bruxelles, toujours pour les mêmes raisons : des soupçons d’abus de position dominante. La Commission vient d’ouvrir une nouvelle enquête après avoir reçu deux plaintes, d’un fabricant de logiciels norvégien et d’une association qui milite pour l’interopérabilité. Ils reprochent au groupe américain de cacher aux concurrents les informations techniques qui leur permettraient de rendre compatibles leurs produits avec ceux du pack Office, qui contient Word et Excel. Ils se plaignent aussi de l’incorporation automatique du navigateur Internet Explorer dans le système d’exploitation Windows. Des accusations fort similaires avaient déjà valu à Microsoft une amende record, confirmée par la justice européenne il y a quelques mois. La saga semble donc loin d‘être terminée.