DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie ne reconnaîtra jamais le Kosovo comme un état souverain

Vous lisez:

La Russie ne reconnaîtra jamais le Kosovo comme un état souverain

Taille du texte Aa Aa

Le message est clair, en cas de déclaration d’indépendance, Moscou utilisera son droit de veto dès que le Kosovo voudra intégrer les Nations unies ou d’autres institutions politiques. Même message du côté du président Serbe Boris Tadic. Il a appelé le conseil de sécurité de l’ONU a rejeter toute déclaration unilatérale d’indépendance , et a défendu un statut de province autonome qui garantirait largement les droits des albanais du Kosovo.

“Personne n’a le droit de déstabiliser la Serbie et les balkans en agissant de manière aussi brusque et unilatérale. Cette décision pourrait avoir des conséquences désastreuses pour tous les pays en proie à des problèmes ethniques et de séparatisme.” a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Kosovar Hashim Thaçi était lui aussi présent à New York. Ne représentant pas un état en tant que tel, il n’a donc pas eu le droit de prendre la parole dans l’enceinte du conseil de sécurité.

Devant la presse, il a assuré que le Kosovo allait prendre une décision rapidement. Il a ajouté que Boris Tadic et lui s‘étaient serré la main, “en tant que dirigeants de deux pays indépendants”.

Pendant ce temps à Pristina, la communauté albanophone suit avec passion et attention les débats au conseil de Sécurité et l’indépendance est dans tous les esprits.

L’Europe et les Etats Unis sont prêts à reconnaître le Kosovo, même si pour l’UE la situation s’apparente plus au casse-tête.
En effet les négociations en vue de l’intégration de la Serbie dans l’Union Européenne ont commencé et la Serbie a menacé de rompre les discussions en cas d’indépendance du Kosovo.