DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Second tour de présidentielle très disputé et incertain en Serbie

Vous lisez:

Second tour de présidentielle très disputé et incertain en Serbie

Taille du texte Aa Aa

L’ultranationaliste Tomislav Nikolic a remporté le premier tour avec 39,57 % des voix contre 35,45 % à Boris Tadic, le président sortant. Nikolic prône un rapprochement avec la Russie sans fermer complètement la porte à l’Europe alors que Tadic souhaite accélérer l’intégration de son pays à l’Union européenne.

Les deux hommes s’accordent toutefois sur un point. Le refus d’une indépendance imminente du Kosovo même s’ils divergent sur les moyens pour s’y opposer. Nikolic brandit la menace de représailles comme un blocus économique alors que Tadic entend utiliser des moyens légaux et juridiques dans le cadre des règles internationales.

L’Union européenne garde elle confiance dans son rapprochement avec la Serbie comme l’explique Javier Solana, son haut représentant pour la politique étrangère : “Nous nous félicitons de la forte participation des Serbes au premier tour de dimanche. Nous espérons fortement qu’il y aura un sentiment de rapprochement avec l’Union Européenne : nous avons une très bonne relation avec la Serbie et nous voudrions beaucoup qu’elle se rapproche de l’UE”.

Selon les analystes, l’issue du second tour prévu le 3 février dépend en grande partie de l’incontournable Premier ministre serbe, Vojislav Kostunica. La presse reprend cet argument et estime que c’est “Kostunica qui va choisir le nouveau président”.