DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bank of America, nouvelle victime de la crise des subprimes

Vous lisez:

Bank of America, nouvelle victime de la crise des subprimes

Taille du texte Aa Aa

Les conséquences de la crise des prêts immobiliers à risque continue de faire des dégâts dans les comptes des grandes banques américaines : après Citigroup et Merryll Lynch, c’est au tour de Bank Of America, la deuxième d’entre elles en importance, de publier des bénéfices en forte baisse : le bénéfice net 2007 a perdu 29% sur un an mais plus grave, il est en chute de 95% sur un an au 4ème trimestre 2007. Bank of America a du enregistrer dans ses comptes pour 5,3 milliards de dollars : 3,6 milliards d’euros de dépreciations de produits liés à des créances et dérivés de crédit titrisés. De plus les provisions pour pertes sur crédit ont atteint l‘équivalent de 2 milliards et 260 millions d’euros.