DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise des marchés : l'Ecofin relativise

Vous lisez:

Crise des marchés : l'Ecofin relativise

Taille du texte Aa Aa

Si les places financières ont perdu la tête lundi, les responsables économiques européens la gardent bien vissée sur leurs épaules. Et comme il fallait s’y attendre, les ministres des finances de l’Union européenne ont voulu rassurer mardi à Bruxelles.

“Quand les marchés financiers réagissent en partie de façon irrationnelle comme ça, a affirmé Jean-Claude Juncker, le président de l’Eurogroupe, et sont en partie guidés par un instinct grégaire, et quand ils pensent à court-terme : il n’y a aucune raison pour que les ministres des finances fassent exactement la même chose”.

Pour sa part, le commissaire européen aux affaires économiques et monétaries, l’espagnol Joaquin Almunia affirme que l’actualité ce n’est pas une récession mondiale mais le risque de récession aux Etats Unis et comment les Etats Unis vont éviter cette récession. Un sentiment paratagé par tous les responsables économiques européens.

“Nous pensons que les fondamentaux de l‘économie européenne sont sains et bien meilleurs qu’ils ne le sont aux Etats Unis, a affirmé le ministre slovène Andrej Bajuk, le président actuel de l’Ecofin. La croissance economique de l’Union européenne sera légèrement en dessous de son potentiel en 2008 mais les prévisions montrent que les réformes économiques mises en oeuvre dans l’Union ont renforcé la résistance de l‘économie européenne à ce genre de choc”.

Les gouvernements européens ont ouvertement exprimé leurs doutes mardi sur l’efficacité du plan de relance présenté vendredi dernier par le Président américain George Bush.