DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mobilisation massive et appels aux boycotts contre la fermeture d'une usine Nokia à Bochum en Allemagne

Vous lisez:

Mobilisation massive et appels aux boycotts contre la fermeture d'une usine Nokia à Bochum en Allemagne

Taille du texte Aa Aa

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Bochum dans l’ouest du pays pour protester contre la décision surprise du groupe finlandais qui a provoqué un véritable choc dans le pays. Nokia compte fermer son usine d’ici au milieu de l’année pour transférer sa production de téléphones portables en Roumanie. 2.300 emplois directs et plusieurs milliers d’emplois indirects sont menacés. Une situation inadmissible pour cette représentante du syndicat IG Metall : “Ils n’ont pas donné la possiblité aux syndicats de s’exprimer. Ils va donc y avoir des discussions car ils n’ont pas agir avec autant de précipitations”.

L’attitude de Nokia a ému dans cette région de Bochum déjà en pleine restructuration. Cet ouvrier de chez Ford soutient les salariés de Nokia car selon lui les conditions de travail et de salaires des ouvriers allemands n’ont jamais été aussi difficiles.

Les appels au boycott des portables Nokia se multiplient jusque dans la classe politique allemande.

Le ministre allemand des finances parle “d’un capitalisme de caravane” qui profite des subventions européennes et des Etats. Une attitude qui pourrait bien sonner le glas des ambitions de Nokia en Allemagne.