DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise boursière connait un ralentissement mais le monde entier reste inquiet.

Vous lisez:

La crise boursière connait un ralentissement mais le monde entier reste inquiet.

Taille du texte Aa Aa

La crise, qui a commencé avec les crédits hypothécaires à haut risque américains, s’est étendue maintenant à l’ensemble du système financier, les investisseurs craignant un brusque ralentissement de la croissance mondiale dans le sillage des Etats-Unis. Le président Bush veut un plan pour stimuler l‘économie américaine, et préserver de la tourmente les places boursières mondiales. La baisse surprise des taux de la Réserve fédérale a semblé justement calmer un peu les marchés européens, après leur plongeon de la veille. Une décision de la Fed critiquée par ce trader allemand : “Cela démontre le désespoir de ces gars et à quel point ils estiment la situation dramatique. Nous avons un problème structurel profond. Qu’est-ce qu’une baisse des taux d’intérêt de trois quart de point ou d’un point va apporter ? C’est seulement une goutte d’eau dans la mer.”

Wall Street hier est parvenu à limiter ses pertes et la quasi-totalité des places européennes, excepté Francfort, a terminé en hausse après l’annonce de la Fed d’une baisse de 0,75 point de son principal taux directeur. Les marchés asiatiques qui avaient clôturé avant l’annonce de la décision de la Fed, ont encore fortement reculé hier, paniqués par les perspectives de récession aux Etats-Unis.