DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite historique du Premier ministre grec en Turquie

Vous lisez:

Visite historique du Premier ministre grec en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Un premier ministre grec en visite officielle en Turquie : du jamais vu depuis 50 ans, signe de l’amélioration en cours des relations entre les deux frères ennemis. Costas Caramanlis et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan vont aborder de nombreux sujets y compris ceux qui fâchent, comme la situation des minorités dans les deux pays, les contentieux dans la mer Egée et bien sûr la question de Chypre.

Une question toujours brûlante, 34 ans après. C’est en 1974 que la Turquie a envahi le nord de l‘île en réponse à un coup de force de la junte militaire grecque à Nicosie. La guerre entrainera la partition de Chypre en deux. La partie turque ne sera pas reconnue par la communauté internationale. En 2004, la partie grecque intègrera malgré tout l’Union européenne. En revanche, Chypre reste un obstacle majeur sur le chemin d’Ankara vers son adhésion à l’Union. Les deux pays devraient d’ailleurs demander à l’ONU de relancer ses efforts pour parvenir à une réunification de l‘île.

Autre grande source de conflit entre Grecs et Turcs, celui du partage des eaux territoriales. En effet, de nombreux îlots grecs se trouvent près du littoral turc. Le litige reste en suspens. Ankara souhaiterait néanmoins pouvoir exploiter ces territoires d’autant que du pétrole pourrait s’y trouver. Ses frictions en mer Egée n’empêchent pas les relations économiques de se développer. La Grèce est devenue l’un des principaux investisseurs de l’autre côté de la frontière. Et la part des importations turques en Grèce a plus que doublé entre 2000 et 2006.