DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du ministre britannique du Travail

Vous lisez:

Démission du ministre britannique du Travail

Taille du texte Aa Aa

Dès l’annonce de l’ouverture d’une enquête sur le financement de sa campagne pour devenir numéro deux du parti travailliste, Peter Hain a quitté ses fonctions : “Je regrette vivement l’erreur que j’ai commise en déclarant tardivement ces dons, explique Peter Hain, j’ai coopéré dès que je l’ai pu avec la Commission électorale, lui fournissant tous les renseignements que l’on m’a demandés, et je coopérerai évidemment à l’avenir avec la police.”

Ce scandale tombe en tous cas bien mal pour Gordon Brown, premier ministre, dont le parti, le Labour, est déjà éclaboussé par une affaire de financement illégal. Après avoir perdu le secrétaire général de son parti, cette fois c’est l’un des ministres phare de son gouvernement qui doit partir.

Dans un premier temps, reconnaissant 137.000 Euros de dons non déclarés, Peter Hain avait refusé de démissionner, mettant en cause une erreur de gestion dans ses comptes. Mais Scotland Yard ayant décidé de s’en mêler, le ministre du Travail a préféré faire profil bas.