DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La proclamation d'indépendance du Kosovo n'est plus qu'une question de jours

Vous lisez:

La proclamation d'indépendance du Kosovo n'est plus qu'une question de jours

Taille du texte Aa Aa

En visite à Bruxelles, le nouveau Premier ministre de la province du Kosovo, Hashim Thaçi, a confirmé ce que chacun sait désormais : la proclamation d’indépendance est toute proche. Une radio kosovare a même évoqué la date du 6 février. Soucieux néanmoins de se montrer coopératif avec les occidentaux, Hashim Thaçi est allé consulter le commissaire européen à l’Elargissement Olli Rehn.

“Il y a certaines procédures que nous devons respecter et certaines consultations que nous devons aussi mener. Mais le Kosovo est prêt, il est uni, et je pense que la date de la proclamation à Pristina est très proche”, a expliqué Thaçi.

L’ancien chef de la guérilla kosovare a ensuite rencontré le diplomate en chef de l’Union, Javier Solana. Pour la plupart des Européens, l’indépendance du Kosovo est inéluctable. Les Vingt-sept prévoient d’ailleurs de prendre le relais des Nations Unies en envoyant dans la province une mission civile et policière.

La grande inconnue sera la réaction côté serbe. Belgrade refuse d’envisager l‘émancipation de sa province du sud à majorité albanaise. Et le retour de bâton sera plus ou moins radical selon si l’ultra-nationaliste Nikolic ou le pro-européen Tadic l’emporte au second tour de l‘élection présidentielle le 3 février. Pour tenter de les amadouer, la présidence slovène de l’Union appelle à signer sans tarder avec Belgrade l’accord d’association en stand-by depuis des mois.