DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie se prépare à lever l'interdiction sur le port du voile

Vous lisez:

La Turquie se prépare à lever l'interdiction sur le port du voile

Taille du texte Aa Aa

Oter son foulard avant de pénétrer dans l’enceinte d’une université. Un geste aujourd’hui obligatoire en Turquie. Mais pour combien de temps encore ? Le compte à rebours semble engagé. L’AKP, parti au pouvoir, vient en effet d’annoncer qu’il avait trouvé un accord avec une formation de l’opposition en vue de la levée de l’interdiction du voile dans les universités.

Même s’il a renforcé sa majorité au parlement lors des législatives anticipées en juillet dernier, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a besoin d’un allié pour pourvoir amender la Constitution, étape incontournable pour lever l’interdiction du voile dans les université.

Ce soutien, l’AKP l’a trouvé dans le MHP, le parti d’action nationaliste. Troisième formation du pays, le MHP se situe très à droite, et propose un discours aux accents parfois xénophobes et autoritaires.

Les milieux kémalistes tels l’armée, l’appareil judiciaire et les recteurs d’universités, très attachés au principe de laïcité, rejètent catégoriquement la levée de l’interdiction du voile. Ils accusent l’AKP de vouloir islamiser le pays. REcep Tayyip Erdogan s’en défend et affirme considérer la question du voile en terme de respect des droits fondamentaux.