DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour Israël, l'Egypte doit gérer la crise à Rafah

Vous lisez:

Pour Israël, l'Egypte doit gérer la crise à Rafah

Taille du texte Aa Aa

Israël veut encore durcir son blocus de la bande de Gaza. Alors que la ruée des Palestiniens vers l’Egypte se poursuit à Rafah, leur passage ayant été autorisé par les autorités égyptiennes, l’Etat hébreu fait preuve de fermeté.

Par ailleurs, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a estimé que désormais, c’est à l’Egypte de rétablir sa frontière et de gérer la situation. Depuis la destruction partielle du mur frontalier hier, des dizaines de milliers d’habitants de la bande de Gaza sont allés s’approvisionner côté égyptien, comme cette femme qui témoigne à bout: “Nous sommes enterrés vivants, nous ne vivons pas: voilà ce que les Palestiniens endurent.”

La plupart des Palestiniens s’approvisionnent en produits alimentaires et en carburant, frappés par une pénurie dans la bande de Gaza. Le territoire aux mains du Hamas est soumis à un blocus total depuis une semaine de la part d’Israël en représailles aux tirs de roquettes palestiniennes.

Au plan international, les Etats Unis s’inquiètent d’une situation dont ils imputent la responsabilité au Hamas. Le conseil de sécurité des nations unies se réunit, lui, une nouvelle fois aujourd’hui pour tenter d’aboutir à un projet de texte demandant l’arrêt du blocus.