DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le régime Suharto : 32 ans de répression et de corruption

Vous lisez:

Le régime Suharto : 32 ans de répression et de corruption

Taille du texte Aa Aa

Les récentes images de cet homme malade, plusieurs fois hospitalisé depuis sa démission de la présidence en 1998, ne peuvent faire oublier que 32 années durant, le général Suharto a dirigé son pays d’une main de fer.

Né en 1921, Suharto a combattu durant la guerre d’indépendance de 1945-1949 qui entraîna le départ des troupes néerlandaises. Chef d’état-major en 1965, il écrase un « complot » communiste que beaucoup l’accusent d’avoir lui-même fomenté. S’ensuit le massacre d’un million de communistes du PKI et la prise de pouvoir de Suharto aux dépens du père de l’indépendance Sukarno, lâché par l’armée. Cette opposition virulente de Suharto au communisme nourrit des spéculations sur ses liens avec la CIA. L’une de ses premières mesures sera de s’opposer à la nationalisation des biens des compagnies pétrolières américaines, que Sukarno était sur le point de mettre en oeuvre.

Suharto est officiellement élu président par l’Assemblée en 1968, une formalité reconduite tous les cinq ans. Le clan Suharto constitue alors un vaste réseau de corruption et de népotisme. Après le départ des troupes portugaises du Timor oriental en 1975, l’armée indonésienne investit cette partie de l’île, entraînant une guérilla sanglante. On parle de 200.000 morts. Elle ne s’achèvera qu’avec la chute du régime Suharto en 1998, terrassé par une grave crise économique, et sous la menace d’un éclatement de l’état indonésien du fait de la multiplication des demandes d’émancipation en provenance des différentes îles.

Depuis, on a tenté de le poursuivre pour l’immense fortune amassée en 30 ans d’exercice. Mais le dictateur a finalement échappé aux poursuites judiciaires du fait de son grand âge et de son état de santé. En janvier 1998, Forbes magazine avait estimé la fortune du clan Suharto à 16 milliards de $. La CIA allait plus loin en évaluant ce montant à 35 milliards.