DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La chute de la CDU en Hesse embarasse Angela Merkel

Vous lisez:

La chute de la CDU en Hesse embarasse Angela Merkel

Taille du texte Aa Aa

Des moments difficiles pour Angela Merkel : la marge de manoeuvre de la chancelière allemande dans la grande coalition se rétrécie, après les élections régionales. La CDU dont Roland Koch était le candidat en Hesse a connu une chute historique. Le SPD talonne la CDU, avec juste 0,1% de moins. Roland Koch, le chrétien- démocrate, veut garder le pouvoir à la tête du Land, mais sans le partager avec le SPD : “Ce résultat est très difficile, dit-il, si on peut trouver une solution, personne ne le sait aujourd’hui, ça fait partie de la démocratie. Mais le SPD a développé un programme qui rend une possible coalition très très difficile.”

Au SPD, on fête cette remontée spectaculaire sur la CDU, 40 ans que la CDU n’avait pas connu un résultat si mauvais ! Mais le SPD lui aussi devra trouver des appuis pour gouverner en Hesse.

Pour savourer la victoire, Andrea Ypsilanti, candidate sociale-démocrate en Hesse, a donné une rose au candidat à Hambourg. Une façon de lui porter chance, c’est dans le Land de Hambourg, gouverné aussi par la CDU, qu’auront lieu les prochaines élections régionales, le 24 février.

Les élections d’hier en Basse-Saxe et en Hesse ont démontré aussi qu’une partie des électeurs s’est tournée vers deux partis annonçant clairement la couleur, les libéraux du FDP à droite, mais surtout Die Linke, à gauche. Die Linke, un mouvement de l’ex-RDA, qui fait son entrée dans deux nouveaux parlements de l’ouest. Die Linke, avec qui personne ne veut s’allier pour gouverner.

Mais loin de tous ces calculs politiques, dans la rue, une seule chose compte : “Que Koch ait été puni pour ses propos racistes, ça, c’est bien”, dit un passant. “Je suis contente”, rajoute une habitante de Francfort.

Car si la CDU a plongé en Hesse, c’est à cause des positions xénophobes de Roland Koch, qui n’ont pas payé.