DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les observateurs étrangers à la présidentielle russe du 2 mars seront deux fois moins nombreux qu'en 2004

Vous lisez:

Les observateurs étrangers à la présidentielle russe du 2 mars seront deux fois moins nombreux qu'en 2004

Taille du texte Aa Aa

400 ont été invités alors qu’ils étaient 800 issus de 50 pays à avoir assisté au scrutin de 2004 selon le site officiel de la commission électorale russe.

Vladimir Tchourov, le président de cette commission a déclaré que les intentions de certains observateurs étrangers paraissaient suspectes car selon lui certains étaient choisis pour leur hostilité notoire à l‘égard du Kremlin. Vladimir Tchourov a néanmoins promis que les observateurs étrangers invités auraient toutes les facilités pour mener à bien leur tâche “pourvu qu’ils respectent la loi”.

Le scrutin du 2 mars apparaît comme une pure formalité pour Dimitri Medvediev, le successeur désigné de Vladimir Poutine. L’actuel premier vice-premier ministre aura face à lui trois autres candidats dont le chef du parti communiste Guennadi Ziouganov, l’ultra-nationaliste Vladimir Jirinovski et un dirigeant peu connu d’un petit parti Andreï Bogdanov.

Mikhail Kassianov, l’ancien premier ministre devenu opposant au Kremlin a lui été interdit de scrutin. La commission électorale a invoqué des irrégularités techniques et notamment des falsifications dans la liste de ses soutiens.