DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sanction politique pour la CDU et Angela Merkel

Vous lisez:

Sanction politique pour la CDU et Angela Merkel

Taille du texte Aa Aa

Dans l’Etat régional de Hesse où Roland Koch, le président chrétien-démocrate sortant a suscité la polémique par sa campagne sécuritaire, la CDU a réalisé son plus mauvais score depuis 40 ans, en baisse de 12 points par rapport à 2003.

La CDU ne devance le SDP que de 0,1%. Les deux partis obtiennent chacun 42 sièges et la CDU n’a plus la majorité absolue même avec ses alliés libéraux du FDP.

Les analystes estiment que ce résultat va peser sur le gouvernement fédéral de grande coalition déjà tiraillé entre les conservateurs et les sociaux-démocrates qui ont mis la barre à gauche.

Angela Merkel avait soutenu jusqu’au bout le candidat Roland Koch. Sa défaite l‘éclabousse également. Le SPD a lui réussi une remontée spectaculaire en faisant jeu égal désormais avec la CDU. Les militants sociaux démocrates ont fêté leur résultat et ils espèrent à présent le départ de Koch.

Andrea Ypsilanti, la candidate social-démocrate a salué le retour de son parti même si elle ne peut gouverner seule. Son alliance avec les Verts reste néanmoins insuffisante pour avoir la majorité.

Andrea Ypsilanti a toutefois exclu toute alliance avec le parti Die Linke, la Gauche, qui a réussi une première en entrant dans le parlement de la Hesse et aussi en Basse-Saxe.

Dans ce deuxième Land, la CDU a en revanche confirmé qu’elle était la première force politique. Le président démocrate-chrétien sortant Christian Wulff, a réuni 43% des voix, et son allié libéral du FDP 8% des suffrages.