DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Société Générale : Kerviel mis en examen mais laissé en liberté sous contrôle judiciaire

Vous lisez:

Société Générale : Kerviel mis en examen mais laissé en liberté sous contrôle judiciaire

Taille du texte Aa Aa

Les magistrats chargé de l’affaire de fraude à la Société Générale ont mis en examen le trader Jérôme Kerviel notamment pour abus de confiance, faux et usage de faux. Mais il a été laissé libre sous contrôle judiciaire, contre l’avis du parquet. Le trader, âgé de 31 ans, est tenu pour responsable de la perte de 4,9 milliards d’euros. Kerviel assure n’avoir pas commis de malveillance, avoir agit seul et pris des positions financières au-delà des autorisations de son employeur, en usurpant des codes informatiques. “Ce que Jérôme Kerviel indique c’est que….il était un trader et en tant que trader, il était pris par une sorte de spirale, de feeling du marché, de flair sur le marché et il voulait finalement concrétiser les sentiments qu’il avait sur le marché”, a expliqué le procureur de la République de Paris Jean-Claude Marin.

Le trader a également dit à la police de la brigade financière que d’autres traders de la Société Générale avaient dépassé également l’autorisation de la banque sur le montant des prises de position financières. D’autre part, l’avocat des actionnaires de la Société Générale a porté plainte pour délit d’initiés, suite à la vente par l’administrateur de la Société Générale pour 85 millions d’euros d’actions de la banque le 9 janvier dernier.