DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Algérie ensanglantée par un nouvel attentat suicide

Vous lisez:

L'Algérie ensanglantée par un nouvel attentat suicide

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois en Algérie, notent les observateurs, le kamikaze serait une femme. C’est ce que révèlent plusieurs médias algériens. Le bilan varie selon les sources, entre cinq et dix morts, et il y a plusieurs dizaines de blessés. L’attentat visait un commissariat de police à Thénia, à une cinquantaine de km à l’est d’Alger. Une fourgonnette piégée a foncé sur le bâtiment mais des policiers ont fait feu sur le kamikaze, ce qui a freiné la course du véhicule. Au moins sept immeubles proches du commissariat ont été éventrés.Thénia, dernier verrou sécuritaire avant la capitale, se trouve à l’orée de la Kabylie qui sert de refuge à certains groupes islamistes armés.

L’Algérie vit au rythme des attentats depuis avril dernier, attentats revendiqués par la branche d’Al-Qaïda au Maghreb. Le dernier en date le 11 décembre, contre le Conseil constitutionnel et deux agences de l’ONU à Alger, avait fait 41 morts. Les forces de sécurité affirment que le cerveau de cette violente attaque a été tué dans la nuit de dimanche à lundi.