DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La France doublement montrée du doigt pour sa gestion de l'eau

Vous lisez:

La France doublement montrée du doigt pour sa gestion de l'eau

Taille du texte Aa Aa

La France pourrait bientôt boire la tasse dans deux dossiers, l’un sur le traitement des eaux usées et l’autre sur la qualité de l’eau potable. Dans les deux cas, la Commission européenne est montée au créneau et la France risque de lourdes amendes. Le premier dossier concerne le traitement des eaux résiduaires dans les villes. De nombreuses installations ne sont pas conformes aux normes européennes, et 140 localités, Paris compris, rejettent leurs eaux dans des zones considérées comme sensibles. Bruxelles lui demande de corriger la situation au plus vite, faute de quoi ce sera à la Cour européenne de justice de trancher. Cette même Cour vient justement de condamner la France sur un autre volet, qui concerne cette fois la qualité de l’eau potable dans trois départements. En Vendée, dans les Deux-Sévres et en Charente-Maritime, l’eau du robinet est polluée depuis des années par les pesticides et les nitrates générés par l’agriculture. La balle est désormais dans le camp de la Commission qui peut réclamer des amendes.