DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le profits du groupe pétrolier Shell alimentent la polémique en Grande Bretagne

Vous lisez:

Le profits du groupe pétrolier Shell alimentent la polémique en Grande Bretagne

Taille du texte Aa Aa

Jeudi, l’anglo-néerlandais Shell a annoncé un bénéfice net de plus de 21 milliards d’euros pour son exercice 2007, ce qui a fait grincer pas mal de dents, même si la direction s’est montré un peu déçue par le résultat du quatrième trimestre.

L‘évolution des résultats de Shell a été décortiquée entre 2006 et 2007 : ils ont augmenté de 23%; le cours du panier de brut de l’Opep augmentant de 16% pendant la même période. Les marges des compagnies pétrolières augmentent plus que les cours du brut. Certains responsables syndicaux britanniques qualifient ces profits d’obscènes et demandent l’instauration de taxes exceptionnelles.

“Si on regarde où ces profits ont été faits, c’est principalement en amont dans le secteur de l’exploration et pas dans celui de la distribution à la pompe à essence en Grande Bretagne, a expliqué le Pdg de Shell. Si nous sommes taxés encore plus, et de façon significative, alors je pense que ce qui va arriver c’est que notre industrie va moins investir”.

Les bénéfices horaires du groupe sont équivalent à 2 millions d’euros selon la presse britannique. Et encore, la production pétrolière et gazière du géant anglo-néerlandais a baissé en 2007 et ce pour la 5ème année consécutive. La direction de Shell blâme le climat de violence et d’insécurité qui regne au Nigéria.