DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un deuxième député d'opposition tué au Kenya

Vous lisez:

Un deuxième député d'opposition tué au Kenya

Taille du texte Aa Aa

Le meurtre d’un second député de l’opposition au Kenya entraîne la suspension des pourparlers lancés sous la médiation de Kofi Annan. L‘élu, David Kimutai Too, a été tué par balles dans la matinée par un policier dans la banlieue de la ville d’Eldoret. Il allait entrer dans un hôtel avec une femme officier de police. Celle-ci a succombé plus tard à ses blessures.

Les enquêteurs kenyans privilégient la piste d’un crime passionnel. Le chef de l’opposition Raila Odinga affirme pour sa part que ce meurtre relève d’un complot destiné à affaiblir son camp. Dans la nuit de lundi à mardi un autre député, Mugabe Were, a été tué par balles devant son domicile.

Après ce nouvel évènement le médiateur de l’Union Africaine au Kenya Kofi Annan a pris la décision de suspendre jusqu‘à demain les discussions entamées à Nairobi avec les représentants du gouvernement et de l’opposition. L’objectif de ces rencontres est de revenir à une stabilité politique et de faire cesser les violences perpétrées depuis l‘élection présidentielle fin décembre. On dénombre près de 1000 morts et 250 à 300 000 personnes déplacées.