DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle journée d'affrontements au Tchad

Vous lisez:

Nouvelle journée d'affrontements au Tchad

Taille du texte Aa Aa

Après une nuit relativement calme, des tirs d’artillerie ont été entendus ce matin dans le centre ville, à proximité du palais présidentiel où le chef de l’Etat Idriss Deby est toujours retranché. Les combats de samedi, semblent avoir fait de nombreuses victimes selon les ONG. Des cadavres calcinés ou déchiquetés ont été vus par des témoins tchadiens et européens.

Les rebelles seraient aussi en train d’attaquer la ville de Adré à l’est du pays. Le préfet de la région a confirmé les attaques. Il a ajouté que les insurgés sont aidés par l’aviation soudanaise.

La France qui compte un peu moins de 1500 soldats sur place, apporte un soutien logistique à l’armée régulière tchadienne comme l’a expliqué le ministre francais de la défense, Herve Morin.

“Nous appliquons à la lettre l’accord de coopération militaire que nous avons avec le Tchad (…) mais nous n’entendons pas rentrer dans un conflit que nous dénonçons en tant que tel.” a-t-il déclaré

L’autre mission des soldats du dispositif Epervier est l‘évacuation des ressortissants étrangers. Depuis hier soir, cinq cents personnes ont rejoint la capitale gabonaise, Libreville, où des avions les attendent pour rentrer en Europe.