DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée tchadienne assure avoir repris le contrôle de N'Djamena


monde

L'armée tchadienne assure avoir repris le contrôle de N'Djamena

Au Tchad, l’armée affirme avoir repoussé ce dimanche les rebelles qui attaquaient la capitale depuis deux jours. “La bataille de Ndjamena est terminée” a même annoncé le chef de la diplomatie tchadienne. De leur côté, les rebelles affirment s‘être retirés de la capitale, uniquement pour permettre aux civils de quitter le centre-ville. C’est là que se trouve actuellement le président Idriss Déby Itno, retranché dans son palais.
Les rebelles proviennent de l’est du pays. Ils auraient d’ailleurs essayé de s’emparer de la ville d’Adré.

Les ressortissants étrangers, eux, sont en partie évacués par avion vers le Gabon. Encadrés par les militaires français, des centaines d’européens ont ainsi quitté le Tchad pour trouver refuge d’abord à Libreville, avant d‘être rapatriés en France. Cette nuit, un premier Airbus s’est ainsi posé à Paris, avec, à son bord, deux cents étrangers fuyant N’Djamena.

A New-York, le secrétaire général de l’ONU a appelé hier à la fin des combats au Tchad.
Même appel lancé par la présidence de l’Union européenne. L’UE se donne un nouveau délai de réflexion avant d’envoyer les soldats de l’EUFOR, censés se déployer dans l’est du Tchad, à proximité de la région du Darfour.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Serbie : le pro-européen Tadic réélu chef de l'Etat