DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kosovo vers une indépendance redoutée

Vous lisez:

Le Kosovo vers une indépendance redoutée

Taille du texte Aa Aa

L’indépendance du Kosovo, les dirigeants albanophones de la province la proclameront dans les prochains jours ou les prochaines semaines. Une échéance redoutée par la minorité qui, comme à Mitrovica, souhaite le maintien de la province dans la Serbie.

“Notre candidat Nikolic a obtenu deux tiers des voix au Kosovo, explique le responsable du Parti radical serbe (SRS) Ljubomir Kragovic. Ces électeurs ont ainsi envoyé un message clair à la Serbie, à l’Europe et au monde : le Kosovo doit rester un territoire serbe. Et l‘écart entre les deux candidats est tellement mince que le président Tadic devra en tenir compte dans la politique qu’il va mener”, poursuit-il.

Mais cette femme serbe ne croit guère en un avenir radieux pour elle. “J’ai perdu tout ce que je possédais, je suis devenu une réfugiée… Et je ne vois pas en quoi et comment ma vie pourrait s’améliorer avec le nouveau président.”

Le calendrier va maintenant s’accélérer au Kosovo. Avec la proclamation de l’indépendance et l’envoi sur place d’une mission de l’Union européenne pour superviser le changement.