DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Super tuesday : le tournant décisif des primaires américaines

Vous lisez:

Super tuesday : le tournant décisif des primaires américaines

Taille du texte Aa Aa

C’est le point culminant des primaires américaines pour l’investiture présidentielle. Le super tuesday, ce “super mardi” aujourd’hui représente l’heure de vérité dans les camps démocrate et républicain. Une vingtaine d’Etats y participent, dont la Californie, l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis, et celui de New-York.

Le suspens est particulièrement intense côté démocrate entre Barack Obama, le sénateur métis de l’Illinois et Hillary Clinton, sénatrice de New-York.

Obama, qui bénéficie du soutien d’une partie du clan Kennedy, a remporté le caucus de l’Iowa et la primaire de Caroline du Sud. L’ancienne Première dame des Etats-Unis a récolté le New Hampshire et le Nevada. Elle est soutenue par son mari, mais a précisé hier soir que “dans sa Maison-Blanche, nous saurons qui porte le pantalon”. Fin de citation.

Encore en tête dans les sondages en Californie fin janvier, Hillary Clinton a été devancée par Obama.

“Du côté démocrate, les sondages montrent un mouvement assez significatif en direction de Barack Obama, indiquait hier cet analyste, Tom Bevan. Il est actuellement en tête en Californie dans plusieurs sondages. Et nous en avons plusieurs autres montrant qu’il domine au niveau national”.

Côté républicain, la lutte est également serrée. John McCain fait figure néanmoins de grand favori après ses victoires dans le New Hampshire, en Caroline du Sud et en Floride.
Le sénateur de l’Arizona est cependant dans une situation incertaine en Californie face à Mitt Romney. L’ancien gouverneur de l’Arkansas et milliardaire mormon s’accroche : Romney a prédit que la campagne “serait loin d‘être finie après le super tuesday”.