DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : le chef de l'Etat a dissous le parlement en vue des élections

Vous lisez:

Italie : le chef de l'Etat a dissous le parlement en vue des élections

Taille du texte Aa Aa

Le chef de l’Etat italien Giorgio Napolitano a
annoncé avoir dissous le Parlement, ouvrant la voie à des élections anticipées en avril, deux ans seulement après les précédentes législatives. Comme le veut la procédure, il avait reçu dans la matinée le Premier ministre démissionnaire Romano Prodi pour signer le décret de dissolution :

“La décision de dissoudre les chambres après avoir entendu leur président respectif est devenue inéluctable compte-tenu des résultats négatifs des efforts que j’ai menés… Avec cette conviction, a-t-il poursuivi non sans amertume, que des élections anticipées sont une anomalie par rapport à la succession normale des législatures parlementaires, et ne sont pas sans conséquences sur la gouvernabilité du pays.”

Faute d’avoir réussi à former un gouvernement intérimaire chargé de réformer le système électoral, le pays est donc renvoyé aux urnes. Le conseil des ministres doit fixer la date des élections cet après-midi, elles devraient se tenir les 13 et 14 avril.