DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Investiture démocrate : Ni Clinton ni Obama n'ont pris d'avantage décisif

Vous lisez:

Investiture démocrate : Ni Clinton ni Obama n'ont pris d'avantage décisif

Taille du texte Aa Aa

Le Super Tuesday aura eu pour effet de faire croire à Hillary Clinton autant qu‘à Barack Obama qu’ils peuvent rafler la mise. La sénatrice de New York s’est imposée dans plusieurs états-clés, mais cela ne suffit pas à distancer son adversaire. En effet, le système complexe de désignation des délégués repose sur un mode proportionnel.

C’est ainsi que Barack Obama parvient à rester au contact d’Hillary Clinton. Le sénateur de l’Illinois a remporté le scrutin dans des Etats plus petits mais au final, il compte sensiblement le même nombre de délégués que sa rivale.

Le suspense reste entier. Les politologues se délectent. “Globalement, explique un expert de Washintgton, Clinton peut s’estimer heureuse d’avoir gagné dans les grands Etats à l’exception de l’Illlinois – l’Etat d’où est originaire Barack Obama. Ce dernier a de quoi se réjouir car il a réussi à se tailler quelques belles parts du gâteau, dans des Etats assez représentatifs à l‘échelle du pays. Et cela lui donne de vrais motifs d’espoir.”