DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Investiture républicaine : McCain domine mais ses deux rivaux ne s'avouent pas vaincus

Vous lisez:

Investiture républicaine : McCain domine mais ses deux rivaux ne s'avouent pas vaincus

Taille du texte Aa Aa

Côté Républicain, la leçon du Super Tuesday, c’est que John McCain s’est rapproché de l’investiture mais il n’a pas gagné pour autant. Il a en effet deux rivaux qui, eux, refusent de s’avouer vaincus.

Le vétéran du Vietnam, est toujours largement en tête dans la course. Il fédère sous sa bannière un électorat républicain plutôt modéré, mais il ne fait pas l’unanimité.

“Il y a une réelle fracture idéologique au sein du parti républicain”, explique Tom Mann, politologue. “Certes, McCain se rapproche de l’investiture, mais la bataille continue.”

La partie plus conservatrice de l‘électorat républicain se retrouve davantage parmi les soutiens de Mitt Romney et de Mike Huckabee.

Mitt Romney, milliardaire mormon, a remporté les primaires dans sept Etats. Il compte bien utiliser sa richesse pour défendre sa chance lors des prochaines primaires.

Même tenacité chez Mike Huckabee, ancien gouverneur de l’Arkansas, ancien pasteur baptiste. Victorieux dans cinq Etats lors du Super Tuesday, il a fait mentir ceux qui le classaient parmi les “petits prétendants républicains”.

La course à l’investiture va se poursuivre dans une demi-douzaine d’Etats dans les semaines à venir.