DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poutine dénonce la course aux armements de l'Occident

Vous lisez:

Poutine dénonce la course aux armements de l'Occident

Taille du texte Aa Aa

Vladimir Poutine ne se laissera pas entraîner dans la course aux armements, mais la Russie ne restera pas pour autant les bras croisés. Le chef du Kremlin, dans un discours à Moscou devant les ministres, les gouverneurs et les parlementaires, a fustigé l’Occident :

“il est déjà clair qu’une nouvelle course aux armements est en train d‘être déchaînée dans le monde. Nous ne devons pas nous permettre d’y être entraînés.”

Vladimir Poutine a regretté que son pays ait fourni des efforts, en retirant par exemple ses bases de Cuba ou du Vietnam, sans rien recevoir en échange. Au contraire, condamne-t-il, l’Otan s‘étend et rapproche ses infrastructures militaires
de la frontière russe. Le Kremlin a plusieurs sources d’inquiétudes : le projet de bouclier antimissile américain, qui doit voir le jour en Pologne et en République Tchèque, ou encore les demandes d’adhésion à l’OTAN de l’Ukraine et de la Georgie.

la russie prévient : elle sera toujours prête à répondre aux défis internationaux en développant notamment de nouvelles armes.