DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pays du G7 au chevet de leurs économies

Vous lisez:

Les pays du G7 au chevet de leurs économies

Taille du texte Aa Aa

Un sourire pour la photo de la part de la ministre française de l‘économie Christine Lagarde, de ses homologues du G7 et des responsables financiers des sept pays les plus industrialisés. Il faut dire que les motifs de satisfaction sont peu nombreux dans un contexte économique agité.

Lors d’une réunion à Tokyo ce samedi, les pays du G7 se sont pourtant engagés à travailler ensemble pour assurer la stabilité et la croissance de leurs économies et celles des marchés financiers.
Et il y a de quoi se mobiliser: les 7 ministres ont reconnu que leurs économies allaient toutes subir à court terme un ralentissement de leurs croissances, notamment en raison des conséquences de la crise des subprimes, les crédits immobiliers à risque aux Etats Unis.
A ce sujet, le G7 a appelé les banques à dévoiler entièrement et rapidement l’ampleur de leurs pertes.

Autre appel lancé par le G7, cette fois, en direction des pays producteurs de pétrole pour qu’ils augmentent leur production. Il s’agit de freiner l’envolée des cours du brut, alimentée notamment par l’accroissement de la demande mondiale et les inquiétudes géopolitiques. Une situation qui aggrave les risques de récession dans plusieurs économies.