DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coût de la crise financière : un peu plus de 100 milliards d'euros selon la Banque d'Angleterre

Vous lisez:

Coût de la crise financière : un peu plus de 100 milliards d'euros selon la Banque d'Angleterre

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle estimation : celle de la Banque d’Angleterre vient éclairer d’un jour nouveau le fameux débat sur le côut de la crise financière issue de la crise des subprimes américains. Cette estimation de la Banque d’Angleterre est beaucoup moins élevée que celles déjà connues : de l’OCDE, l’Organisation pour la coopération et le développement économique qui regroupe les grands pays industriels et celle du FMI.

L’OCDE considère que l’effondrement du marché des subprimes et ses conséquences pourrait atteindre un coût d’environ 245 milliards d’euros; la Banque d’Angleterre elle, chiffre le montant à un peu plus de 100 milliards d’euros seulement. On est loin des 645 milliards d’euros de pertes dûes à la crise selon le Fonds monétaire international.

La banque centrale britannique estime que le manque de liquidité observé sur les marchés financiers pourrait déformer la réalité et exagérer l’ampleur des pertes potentielles des banques et ses retombées sur l‘économie réelle. Exagération ou pas, de nombreux ménages britanniques sont incapables aujourd’hui de rembourser leur crédit immobilier.

“Nous voyons de plus en plus des milliers de personnes venir vers nous et qui croulent sous leur crédit immobilier, affirme Adam Sampson, membre d’une association caritative. Ils risquent vraiment de perdre leur maison. On s’attend à ce que 45.000 à 60.000 ménages perdent leur maison cette année”.

Ces ménages ne profiteront probablement pas de l’injection de 60 milliards d’euros décidée par la Banque d’Angleterre pour assouplir le marché du crédit.