DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pour le Pdg d'Adidas, sponsor officiel des JO de Pékin, l'engagement du groupe se fait dans le sport et pas dans la politique


entreprises

Pour le Pdg d'Adidas, sponsor officiel des JO de Pékin, l'engagement du groupe se fait dans le sport et pas dans la politique

Les représentants de la section allemande de Reporters sans frontières sont intervenus jeudi lors de l’assemblée annuelle des actionnaires d’Adidas, sponsor officiel des Jeux olympiques de Pékin, à Fürth en Allemagne, pour sensibliser les actionnaires à la situation de la liberté d’expression en Chine.
“Nous n’exigeons pas un boycottage: ni économique, ni sportif, affirme ce militant pour la campagne international pour le Tibet. Mais: Adidas peut, dans ces contatcs avec des leaders économiques et avec le gouvernement chinois, faire jouer son influence!”
Quand au Pdg d’Adidas, devant les actionnaires, il a bien expliqué aux actionaires du groupe que l’engagement d’Adidas se faisait en faveur du sport et rien d’autre.
“Ces critiques font une lecture moralisante de notre engagement en Chine, comme si c‘était nous qui ne respections pas les normes ethniques! Mais une morale simplement réthorique, qui vise toujours les actions des autres, ne nous mène nulle part. Nous ne nous laissons pas accuser moralement pour une situation que nous n’avons pas causée, et pour laquelle nous ne portons aucune responsabilité.”
Le patron du N°2 mondial des fabricants d’articles de sport ne redoute pas que son association avec les JO de Pékin puisse avoir une répercussion sur les ventes du groupe.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Bataille d'influence au sein du groupe allemand de fret maritime et de tourisme TUI