DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liban : le Hezbollah contrôle l'ouest de Beyrouth


monde

Liban : le Hezbollah contrôle l'ouest de Beyrouth

La lutte pour le contrôle de Beyrouth fait rage. Les partisans armés de l’opposition libanaise chiite, menée par le Hezbollah, appuyée par le mouvement Amal, ont pris le contrôle de plusieurs quartiers considérés comme des bastions sunnite dans l’ouest de la capitale. Les combats ont cessé dans cette partie de la ville. Le Hezbollah est soutenu par la Syrie et par l’Iran.

Les hommes du mouvement chiite ont également réduits au silence certains organes de presse pro-gouvernementaux. La chaîne satellitaire Future News et Radio-Orient ont été contraint de cesser leurs émissions. Les locaux du journal al-Moustaqbal ont été investis. Ces trois organes de presse appartiennent à la famille de Saad Hariri. Le chef de file de la majorité parlementaire anti-syrienne a bien tenté de tendre la main au Hezbollah, mais désormais Future News n‘émet plus. Les écrans restent noirs. Le domicile d’Hariri a également été attaqué à la roquette.

L’armée et les forces de sécurité intérieure se déploient en ce moment dans Beyrouth. Ils patrouillent dans la ville sans pour autant intervenir dans les combats qui opposent les partisans de la majorité et les milices de l’opposition. Pris entre deux feux, les habitants de la capitale n’ont pas d’autre choix que de fuir les zones de combats.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Europe au coeur de la campagne électorale pour les législatives serbes