DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Myanmar : la porte reste fermée pour les humanitaires étrangers

Vous lisez:

Myanmar : la porte reste fermée pour les humanitaires étrangers

Taille du texte Aa Aa

La junte militaire birmane refuse d’accueillir les travailleurs humanitaires étrangers sur son sol. Une annonce faite par le biais du journal officiel ce vendredi. Pour protester contre cette décision, le Premier ministre thaïlandais a renoncé à se rendre demain au Myanmar pour rencontrer les généraux. Naypyidaw entend gérer seule l’aide financière et la distribution de l’aide matérielle aux sinistrés.

Aucun vol international n’est autorisé à survoler ou à se poser au Myanmar. L’armée américaine reste mobilisée depuis la Thaïlande voisine. Pourtant selon les Nations unies le temps est compté pour les rescapés du cyclone Nargis. Le cyclone a dévasté le sud du pays le week-end dernier faisant selon des bilans officiels toujours provisoires près de 23.000 morts et plus de 42.000 disparus et plus de 1,5 millions de sinistrés. Le chiffre des victimes pourrait considérablement augmenter dans les jours à venir. Les Nations unies vont lancer un appel de fonds à la communauté internationale afin de venir en aide pendant six mois aux rescapés birmans.

En dépit de la tragédie qui frappe le pays le régime militaire a maintenu le référendum sur la nouvelle constitution ce samedi. Des clips vidéos sont diffusés pour inciter la population birmane à voter. L’opposition a appelé à un report du scrutin rappelant également qu’elle restait opposé au texte qui renforcerait le poids de l’armée dans la conduite des affaires de l’Etat.