DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives en Serbie, un goût de référendum sur l'Europe

Vous lisez:

Elections législatives en Serbie, un goût de référendum sur l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Près de sept millions de personnes se rendent aux urnes ce dimanche pour un scrutin très incertain. Aucun des trois principaux partis en lice ne semble capable de remporter une majorité absolue des voix.

Les ultra-nationalistes de Tomislav Nikolic, profondément eurosceptiques, sont crédités de 34% d’intentions de vote, soit un tout petit plus que l’alliance pro-européenne rassemblée autour du Parti démocrate de l’actuel président Boris Tadic.

Les deux partis se rejoignent en revanche sur le dossier kosovar, Tadic comme Nikolic refusant l’indépendance du Kosovo. Les autorités de Belgrade ont d’ailleurs fait en sorte que les 120.000 Serbes qui vivent au Kosovo puissent voter eux aussi.

Si les prévisions se révèlent exactes, le parti de l’ex premier ministre Vojislav Kostunica pourrait bien jouer les arbitres. On sait qu’il pencherait alors du côté des nationalistes. Enfin, le parti socialiste, ancien mouvement de Milosevic, est lui aussi en position de participer à une éventuelle coalition gouvernementale.

La Serbie a signé il y a dix jours avec l’Union européenne un accord d’association. Les Serbes diront aujourd’hui s’ils désirent réellement se rapprocher de cette Europe qui leur demande de renoncer au Kosovo.