DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine : un séisme dû à une poussée du plateau tibétain

Vous lisez:

Chine : un séisme dû à une poussée du plateau tibétain

Taille du texte Aa Aa

Il est presque 14h30, heures locales, quand le séisme frappe la Chine. Soit 8h30 à Bruxelles. A Pékin, où le séisme a également été ressenti, des milliers de personnes évacuent les batiments dans le calme, mais dans d’autres villes chinoises, les habitants courent dans les rues en criant.

Puis, les premiers chiffres tombent : au moins 5 morts, puis 107. Au fil des heures, la liste des victimes s’allonge de façon vertigineuse.

Les média et les autorités annoncent que les transports et les télécommunications du pays ont été affectés par le séisme, mais que les installations et chantiers des Jeux olympiques de cet été à Pékin n’ont pas souffert.

Avant même que le bilan ne s’alourdisse brutalement la Commission européenne indiquait surveiller de près la situation et se disait prête à apporter son assistance en cas de besoin.

Le tremblement de terre est dû à une poussée du plateau tibétain vers le nord et l’Est, d’après des scientifiques français.