DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine : l'état des routes ne facilite pas l'accès aux zones sinistrées

Vous lisez:

Chine : l'état des routes ne facilite pas l'accès aux zones sinistrées

Taille du texte Aa Aa

Sur les 50 000 soldats mobilisés par le régime chinois, près de 17 000 étaient déjà déployés ce matin tandis que 34 000 autres étaient en route pour les régions les plus frappées du Sichuan. L’armée populaire de libération doit aussi mettre à disposition jusqu‘à 20 avions pour le transport de personnel.

La pluie n’arrange pas la situation non plus. Elle ralentit les efforts des secouristes et menace la santé des populations fragiles comme les enfants et les personnes âgées qui ont dormi dehors par craintes des répliques.

A Dujiangyan, des survivants sont restés de très longues heures sans pouvoir aider des proches ensevelis, faute de secours.

Le chef du Parti communiste a souligné un besoin urgent de tentes, de nourriture, de médicaments et de matériel de communication par satellite.
C’est le séisme le plus dévastateur dans le pays depuis celui de 1976 à Tanghsan dans le nord-est du pays. A l‘époque, le Parti communiste tentait de dissimuler l‘étendue de la catastrophe. Aujourd’hui, le régime chinois a une attitude complètement inverse et médiatise à quelques mois des Jeux Olympiques de Pékin. Il veut donner une image d’unité et d’entraide.