DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie déclare la guerre à l'immigration clandestine

Vous lisez:

L'Italie déclare la guerre à l'immigration clandestine

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau gouvernement Berlusconi adoptera la semaine prochaine un dispositif pour lutter contre l’immigration clandestine. Et le texte qu’il présentera lors de son tout premier conseil des ministres – qui se tiendra exceptionnellement à Naples – suscite déjà la polémique. Car l’arsenal de mesures élaboré par le ministre de l’Intérieur Roberto Maroni pourrait s’avérer contraire à certaines règles européennes.

“Nous préparons un projet de loi sur la sécurité qui sera à la fois très strict et respectueux de l’ensemble de la législation européenne, a toutefois promis Roberto Maroni. Et nous sommes bien conscients du fait qu’une loi équitable signifie qu’il faut oeuvrer à l’intégration des citoyens non-Italiens.” Le ministre de l’Intérieur a également souhaité un renforcement des relations bilatérales avec la Roumanie.

La Roumanie, dont le Premier ministre a dénoncé ce projet clairement dirigé contre l’immigration clandestine en provenance de son pays. Lors de la récente campagne électorale, la droite avait exploité plusieurs faits divers mettant en cause des Roumains pour mettre en avant le sujet de l’insécurité.

En Italie, le chef d’Etat-major des armées, le général Vincenzo Camporini, s’est ému du projet d’utiliser des vedettes de la Marine pour repousser en haute mer les embarcations de clandestins. Cela serait “contraire aux normes internationales”, a-t-il déclaré.