DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enlèvement de l'imam Abou Omar : Silvio Berlusconi pourra être appelé à témoigner

Vous lisez:

Enlèvement de l'imam Abou Omar : Silvio Berlusconi pourra être appelé à témoigner

Taille du texte Aa Aa

Silvio Berlusconi ainsi que son prédécesseur pourraient être appelés à témoigner dans une des affaires de transferts secrets de la CIA. Un juge de Milan a pris cette décision ce mercredi, le jour où le nouveau chef du gouvernement italien obtenait sans surprise la confiance des députés.
Ce procès porte sur l’enlèvement en 2003 d’un imam égyptien, Abou Omar.
Trente-trois personnes sont jugées dont 26, par contumace, des agents de la CIA. Les 7 autres sont des Italiens, des anciens membres des services secrets militaires, le SISMI.
L’ex-directeur du SISMi a toujours crié son innocence à propos de l’enlèvement d’Abou Omar. Ses avocats réclament la comparution de Berlusconi.

Pour l’imam, il ne fait aucun doute que Silvio Berlusconi , chef du gouvernement au moment des faits, connaissait cette affaire. “ Car cela concernait la souveraineté de l’Italie “, a souligné Abou Omar hier.

Soupçonné de terrorisme en 2003, il avait été kidnappé à Milan avant d‘être transféré en Egypte où il aurait été torturé.

L’affaire fait également l’objet d’un bras de fer entre le gouvernement et le parquet de Milan qui doit être tranché par la Cour constitutionnelle.